HERO CORP SAISON 5 : Un dernier baroud d’honneur

BLU RAY PACK 3D HC S5-3Le 7 juin 2017, après 93 épisodes, 3 formats et 5 saisons rondement menées, malgré une production parfois compliquée, Hero Corp tirait sa révérence. La série diffusée depuis le 25 octobre 2008, initialement sur Comédie+, puis sur France 4 et Game One, s’aventurait sur les traces de super-héros aux pouvoirs incongrus, rompus à l’exercice de la joute verbale désopilante : un ovni dans le paysage audiovisuel français ! Cette parodie déjantée de comics américains doit notamment sa longévité à ses fans, d’irréductibles Gaulois qui ont soutenu la série jusqu’à la fin. Avec ce dernier volet, Simon Astier met un point final aux aventures sérielles de John et de ses comparses. Un happy end, dans lequel même les super-vilains peuvent devenir les heureux parents d’une créature étrange et effrayante. Une friandise qui fait du bien en ces temps troublés. Focus sur le contenu du coffret DVD de cette dernière saison …

L’intrigue prend place à Montréal, un an après les événements de la saison 4. L’agence Hero Corp a désormais le contrôle de toute la ville. John et ses comparses sont en apparence les stars de la cité. Tout semble paisible jusqu’au jour où, au détour d’une mission loin du cocon douillé de Montréal, John, Mique, Doug et Stan comprennent que le reste du monde est exploité et vit dans une misère totale. Pire ! Les super-héros sont haïs par tous. Bientôt, ils sont chassés de Montréal et n’ont d’autres choix que de se réfugier dans une ville mystérieuse, Vilain-city, où ils retrouvent d’anciennes connaissances…

La bonne surprise de cette ultime saison est le retour au 26 minutes, le format d’origine. Il redonne un second souffle à la série qui avait quelque peu perdu de sa superbe en passant par des formats trop courts (le 7 minutes en saison 3 puis le 13 minutes en saison 4). De la même façon, le come-back de John du côté des super-héros et de sa troupe de bras cassés permet de rompre la frontière jusque là infranchissable entre les super-héros et les super-vilains. La série, à la base gentiment manichéenne, prend une dimension plus adulte. Le créateur de Hero Corp et sa série ont gagné en maturité en une petite décennie, tout en conservant la french touch Astier. Pour le plus grand plaisir des fans, la saison 5 affiche le casting quasi-complet de cette épopée comique des temps modernes. Certains personnages apparaissent même dans de courtes saynètes clin d’œil : c’est le cas notamment de Jennifer, Mégane et Julien, devenus les stars d’une sitcom sans queue ni tête en milieu hospitalier, diffusée en boucle sur le réseau télévisé montréalais. On regrette pourtant que certains manquent à l’appel, tel le plus grand Super-Vilain de tous les temps, The Lord, interprété par l’inimitable Christian Bujeau. Dans cette ultime saison, Simon Astier a choisi d’allier les super-héros et les super-vilains dans une lutte pour leur survie contre d’improbables ennemis : une armée de robots old fashion, qui rappelle le lointain souvenir des androïdes pas vraiment waterproof de Mondwest. Hero Corp reste ainsi fidèle à son univers parodique, kitsch et décalé pour son combat final. Une très bonne raison pour les fans et les retardataires de se procurer le coffret DVD pour passer l’été en compagnie de John, Klaus et les autres !

© Calt production / Nicolas Auproux

Le packaging du coffret conserve l’esprit de la saison 5 : il est calqué sur le générique et la dernière couverture façon bande-dessinée de celui-ci. On apprécie la double édition – DVD et Blu-ray – qui offre à chacun la chance de pouvoir partager les dernières aventures ubuesques de la joyeuse troupe depuis son salon. De la même façon, le coffret comporte des sous-titres pour les sourds et les malentendants.

Au-delà du plaisir de retrouver l’intégralité de la saison 5, ce sont les bonus qui donnent une grande plus-value à ce coffret. Le bêtisier nous fait partager les fous rires de toute l’équipe : en face caméra et dans les coulisses. Un bonus classique, concis et efficace, donnant le pouls d’un tournage qui, malgré l’adversité et les nombreux reports de dates, s’est passé dans la bonne humeur et la jovialité. La liste complète des contributeurs à la campagne de financement Ulule est aussi incluse, dans un long (très long !) générique déroulant : un joli clin d’œil/hommage aux fans (les « herocopains ») – les grands sauveurs de ce projet depuis de nombreuses années. Quatre épisodes de la web-série Hero Corp – Archives nous plonge de manière assez jouissive dans l’entre-deux des saisons 4 et 5. Il s’agit de courts épisodes auxquels il est possible d’accéder depuis l’application mobile et sur le site Studio 4, la plateforme de webséries de France Télévision. A travers ces vidéos humoristiques, le spectateur est convié à observer la reconversion de certains des héros. On y retrouve notamment John et Klaus, en pleine crise existentielle et amicale, et même Neil Mac Kormack en gourou hippie roublard. Quelques moments volés de la vie de personnages que les fans affectionnent et qui illustrent parfaitement l’expression « chassez le naturel, il revient au galop ». Le making off, lui, apparaît comme la pièce maîtresse de ce coffret. Simon Astier s’y confie sur le déroulement du tournage, qu’il qualifie de Lost in la Mancha. Dans une version se terminant bien évidemment, mais qui a pris deux ans et demi pour éclore dans de bonnes conditions. Son interview en face caméra ponctue les images des premiers jours de tournage. Pour lui, la conclusion de la série a ressemblé à « un trek dans la forêt, dans la jungle avec des mygales, des serpents et des orages ». Malgré tout, Simon Astier a réussi à faire une saison de huit épisodes, avec un final de près d’une heure afin que les super-héros les plus connus de France et de Navarre tirent leur révérence avec élégance.

Ainsi s’achève l’histoire de Hero Corp, avec son lot de déconvenues, de rebondissements et de combats victorieux. Mais que les fans ne s’inquiètent pas, car ils pourront toujours retrouver leurs personnages préférés grâce aux bandes dessinées, en attendant la prochaine aventure conduite par l’homme orchestre Simon Astier.

Hero Corp, série créée par Simon Astier. Avec Simon Astier, Alban Lenoir, Sébastien Lalanne, Agnès Boury, Gérard Darier… Série comédie héroïque. Durée: 7×26’+1×50’. Dernière saison. Sortie DVD le 27 juin 2017.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *